Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 15:08

Le gouvernement a une nouvelle fois cédé devant la droite la plus obtuse. Les ministres peuvent tourner les choses dans tous les sens, le fait est que la loi sur la famille est repoussée aux calendes grecques. On peut s’interroger d’ailleurs sur la stratégie –s’il y en a- du gouvernement et de François Hollande en particulier. Si on avait eu à faire aux affaires à un gouvernement de gauche, la première chose aurait été de s’appuyer sur le mouvement populaire pour faire progresser les lois sociales, rendre gorge à la finance, améliorer en un mot la vie des gens et conquérir des droits démocratiques supplémentaires. A partir de ce socle, ou en même temps, la gauche aurait pu s’attaquer aux problèmes « sociétaux » comme on dit.

Basta !Pour faire avaliser ses liens avec le Medef –car le fond idéologique est le même aujourd’hui- le gouvernement PS-EELV-Radicaux de gauche, a attaqué sur le « sociétal » pour montrer qu’il est à gauche. Mains en menant une politique profondément antisociale, il s’est coupé du mouvement populaire et quand il a été attaqué sur sa droite il n’avait plus personne pour le défendre.

Pour le gouvernement et le PS cet échec n’est pas fondamental : ce qui prime c’est le pacte de responsabilité c’est-à-dire l’alignement sur les politiques libérales, capitalistes en un mot. François Hollande n’est pas le mou qu’on nous présentait, le capitaine de pédalo perdu sur l’océan. Non, c’est un politicien aux idées arrêtées –et acérées- qui sait ce que le pouvoir veut dire : politique intérieure de rigueur, atteintes à la démocratie (les métropoles, la disparition des départements, le recours aux ordonnances, les expulsions de Roms et de sans-papiers, la répression antisyndicale), désindustrialisation et plans sociaux à la pelle, aventures militaires à l'extérieur. Cette politique droitière ouvre des boulevards à ce mélange d’un nouveau genre : populisme de droite, droite versaillaise, extrême-droite pétainiste et nationale socialiste.

A force que Hollande tire la couverture pour le Medef, il nous met dans de beaux draps.

Partager cet article

Repost 0
Published by jacques dimet - dans Politique
commenter cet article

commentaires