Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 14:50

Je ne sais pas de quoi va mourir Michèle Delaunay, ministre déléguée aux personnes âgées. Cela fait longtemps que l’on sait que l’on ne meurt pas de bêtises. Michèle Delaunay est une twiteuse. Elle tweete donc et cela donne à propos de la mort de Patrice Chéreau : « Mort de Patrice Chéreau d’un cancer du poumon. N’est-ce pas la cigarette qu’il faudrait vendre en pharmacie et fermer dans le coffre à toxiques ? » Je ne sais pas ce que boit la ministre. On suppose qu’elle ne fume pas de tabac… Quant au reste! Je ne sais pas ce que mange la ministre. Aimerait-elle qu’on aille fouiller dans son assiette pour voir ce qu’elle risque chaque matin, chaque midi, chaque soir ?

Ces gens-là, qui veulent faire le bonheur des gens à leur place, nous glacent le sang. La société dont ils rêvent, c’est une société aseptisée, sous contrôle, sans joie (mais avec beaucoup de peine). Que dit-elle encore après que son tweet a suscité nombre de commentaires : « je suis révoltée que l’on meure encore de cette arme de destruction massive ». Les morts d’Hiroshima et de Nagasaki, les gazés à l’arme chimique du Kurdistan ou de Syrie, les Vietnamiens victimes de l’agent orange balancé par las Américains apprécieront la comparaison stupide.

L’intégrisme n’est pas que religieux. Les intégristes de la pureté s’expriment encore. Il est plus que temps, pour la Ministre, d’arrêter. Et avant que l’on meure, de nous laisser vivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by jacques dimet
commenter cet article

commentaires