Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 19:53

 D’après une dépêche AFP Jean-Luc Mélenchon aurait déclaré, à propos du PCF, lors de la convention de son parti –le PG- sur les élections (municipales et européennes) ce dimanche 13 octobre « les partenaires du Front de gauche ne sont pas le second choix quand les socialistes ne veulent pas de vous ». Il pose encore une fois le problème à l’envers. Il n’y a pas de second choix, il y en a qu’un. Est-ce qu’on peut faire une union qui fasse progresser le mouvement populaire et qui aide les habitants des quartiers et des cités populaires ? Le rapport de forces, si toutes les composantes du Front de gauche avaient tiré dans le même sens, aurait été beaucoup plus favorable aux forces populaires, y compris pour imposer à certaines sections du PS un changement politique.

En jouant d’emblée la politique de la division, Jean-Luc Mélenchon renforce le PS, puisqu’il limite le rapport de forces. Est-ce cela, en dernier ressort, son objectif ?

Partager cet article

Repost 0
Published by jacques dimet - dans Politique
commenter cet article

commentaires