Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 23:11

Laurent Fabius qui cumule désormais les affaires étrangères, le commerce extérieur et le tourisme s’est prononcé pour l’ouverture des magasins le dimanche (l’Ukraine n’est donc plus la priorité au Quai d'Orsay ?). Même la CG-PME, -les petits patrons-, s’inquiète. La confédération, si elle admet s’être prononcée « à plusieurs reprises (…) favorablement, sous certaines conditions, à l’ouverture dominicale des commerces dans les zones touristiques » considère « que la généralisation sans distinction de l’ouverture dominicale aurait des conséquences très négatives et signifierait à terme, la disparition du commerce indépendant, incapable de développer les moyens financiers et humains pour résister à une nouvelle offensive de la grande distribution. » Et les petits et moyens patrons d’ajouter : « ceux qui mettent en avant les créations d’emplois prétendument induites par une telle généralisation feraient bien de se pencher également sur les destructions d’emplois notamment en zones rurales. A l ‘heure où une commune sur deux n’a plus aucun commerce, il conviendrait de ne pas raisonner à courte vue en omettant la dimension humaine et le lien social plus que jamais essentiels dans la société française. » (communiqué du 23 avril 2014)

Repost 0
Published by jacques dimet - dans Politique
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 22:33

Les Éditions Helvétius (Société d’édition, de presse, de communication Helvétius) nées fin février 2014 ont sorti leur premier ouvrage. C’est un livre de photographies –accompagnées de courts textes, de 64 pages. Il est vendu 20 € + 3 € de frais de port. Pour tout renseignement : contact@editionshelvetius.com

 Couv.png

Le thème :

Michèle Misan, photographe,  a partagé avec les personnels du foyer-logements de Bégard (Côtes-d’Armor) un projet de photographie des résidents. Pour le personnel, ce projet s’inscrit « dans l’espace de rencontre entre le foyer et le monde extérieur permettant de préserver un lien social. » Ce projet photo a abouti à une exposition présentée à Bégard. De l’exposition est né ce livre : 25 portraits et autant de vie racontées parfois en quelques mots. Un passé le plus souvent dur, une vie de labeur. Témoignages d’aujourd’hui.

Repost 0
Published by jacques dimet
commenter cet article
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 22:07

Impac page 1

Impac-page-2-copie-1.png

 

Impac page 3

Paru dans Impac n°159 -janvier 2014. Impac est le journal de la FILPAC-CGT.

Repost 0
Published by jacques dimet - dans Politique
commenter cet article
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 00:29

La montagne Valls a accouché d’une souris. A part deux entrants –et tout de même pas si nouveaux que ça- : Ségolène Royal en numéro trois du gouvernement et François Rebsamen, président du groupe socialiste au Sénat et maire de Dijon, tous les autres ministres sont des repêchés du dernier gouvernement Ayrault. Hamon prend du galon. Il fallait bien l’aile gauche du PS pour rassurer le monde enseignant. Mais cela ne va pas très loin. On prend les mêmes et on continue avec le pacte de responsabilité comme objectif suprême. On sent bien que le nouveau duo Hollande-Valls a du mal à reprendre l’initiative politique.

François Hollande a voulu agir dans la précipitation pour montrer qu’il avait désormais de la poigne. Mais il pratique la politique de la terre brûlée. Valls n’est évidemment pas le bon choix. N’oublions pas que l’ancien ministre de l’intérieur n’a même pas réalisé 6% lors des primaires socialistes pour la présidentielle de 2012. Et c’est pourtant sur lui que s’est appuyé le président de la République une fois élu. Au ministère de l’Intérieur on ne peut pas dire que l’ancien maire d’Evry ait eu une quelconque réussite. On ne retiendra malheureusement que ses propos odieux contre les Roms et sa politique ouvertement répressive. En tant que ministre de l’Intérieur, il est aussi l’un des principaux responsables de l’échec socialiste des municipales qui a, malheureusement, entraîné dans sa chute l’ensemble de la gauche. A Evry, ville dont il fut maire et était toujours troisième sur la liste du maire sortant aux municipales-, il perd 23 points… La liste PS au premier tour obtient le score de 47% contre plus de 70% en 2008... La liste Front de gauche obtient, elle, 15% au premier tour, et plus de 18% au second.

Et c’est cet homme de la défaite, qui a déjà déclaré qu’il fallait remettre en cause les 35 h, soutenir le pacte de responsabilité (c’est à dire plus d’exonération pour les employeurs) et qui se demandait il y a peu encore s’il ne fallait pas que le PS abandonne le mot socialiste, que Hollande propulse au plus haut niveau. On prend les mêmes et on continue. On prend les mêmes et on aggrave.

Il est temps d’ouvrir une nouvelle perspective politique.

Repost 0
Published by jacques dimet - dans Politique
commenter cet article
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 18:35

Les députés de l’opposition israélienne (travaillistes, les partis dits « arabes », le Hadash (1), notamment) ont décidé de boycotter les travaux de la Knesset pour protester contre trois projets de loi présentés en même temps et qui sont des attaques directes à la démocratie. Deux de ces lois posent un problème de fond : la première change les règles des élections parlementaires en relevant le seuil de représentativité (ce qui revient à empêcher les partis arabes et non sionistes de toute représentation parlementaire), la deuxième vise à faire approuver par referendum tout accord de paix avec les Palestiniens. La ficelle est grosse venant d’un gouvernement de droite et d’extrême-droite : on signe d’un côté (2), on fait voter non ensuite. Les députés de l’opposition ont réuni une « contre Knesset » au siège du parti travailliste. A cette occasion Dev Khenin, député du Hadash et membre de la direction du parti communiste d’Israël a justifié la position de boycottage en expliquant qu’il n’y avait plus d’autres choix, se référant aux démocrates italiens qui, en 1924, avaient quitté le parlement pour protester contre la politique mussolinienne : « ils ont confisqué les outils que nous avions pour combattre ces lois, a déclaré Khenin, et ils ne nous ont jamais donné l’opportunité d’expliquer nos positions, parce qu’il est réellement impossible d’avoir une discussion sérieuse sur trois lois en seulement trois jours. »

(1) Front démocratique pour la paix et l’égalité, animé notamment par les communistes.

(2) Dans l'hypothèse, pour le moment bien improbable, où les dirigeants israéliens voudraient d'un véritbale accord de paix.

Repost 0
Published by jacques dimet - dans International
commenter cet article
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 17:45

Arabie Saoudite. L’allié des Etats-Unis et de la France censure à tout va. La police religieuse a fait retirer de la Foire du livre de Riad (Arabie saoudite) plus de dix mille exemplaires de 420 livres considérés comme contraire à l’idéologie wahhabite. Parmi les livres retirés ceux du poète palestinien Mahmoud Darwich qui, selon les censeurs, contiennent des « références à l’athéisme et ont un caractère blasphématoire ».

Lettonie. 1500 anciens membres des Waffen-SS et de militants néo-nazis ont défilé aujourd’hui à Riga (Lettonie) pour « rendre hommage » à la Légion lettone de la Waffen-SS. L’ex ministre de l’environnement (il a été démis de ses fonctions la veille du défilé), Einars Cilinskis était de la partie.

Repost 0
Published by jacques dimet - dans International
commenter cet article
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 17:33

Samedi dernier (le 8 mars) cinquante jeunes israéliens ont annoncé, dans une lettre collective envoyée au Premier ministre Benyamin Nétanyahou qu’il refuseront de servir dans l’armée israélienne pour signifier leur opposition à l’occupation militaire des territoires palestiniens où « les droits humains sont violés, et des actes définis par la loi internationale comme crimes de guerre sont perpétrés quotidiennement. » Dans l’histoire d’Israël, c’est la démarche collective la plus importante pour ce type d’actions. De nombreux cas individuels ou collectifs ont lieu depuis des années. De nombreux jeunes israéliens refusant de servir soit dans les territoires occupés, soit dans l’armée elle-même à cause du rôle que celle-ci joue dans la vie nationale. Ainsi, actuellement, Omar Sa’ad, jeune communiste druze est en prison pour avoir refusé de servir (lire Un jeune communiste druze emprisonné près de Haïfa ). Les refuzniks mettent également en cause l’influence de l’armée sur la vie civile qui accroît le sexisme, le militarisme, la violence, l’inégalité et la racisme dans la société israélienne.

Une nouvelle manifestation de soutien à Omar Sa’ad a eu lieu hier devant la prison militaire où il est détenu (Omar a été condamné pour la cinquième fois consécutive à vingt jours de prison).

Omar-Sa-ad.png

Repost 0
Published by jacques dimet - dans International
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 08:38

On le sait depuis longtemps, ce n’est pas la crise pour tout le monde. La rémunération variable du PDG de la Société générale a augmenté de 13% au titre de 2013 (donc payée en 2014). Elle sera de 1,4 millions d’euros (1) dont 281 214 payés en numéraires. Voilà de quoi mettre du beurre dans les épinards.Cette rémunération variable s’ajoute à la rémunération fixe dudit PDG (1 million d’euros en 2013). Pour plus de clarté : cela fait 83 333 euros par mois (de quoi voir venir) auxquels s’ajouteront donc en 2014, 23 434 euros pour atteindre la modeste somme de … 106 765 euros mensuels (2). Il n’est sans doute pas nécessaire de commenter.

 

(1)  Document de référence 2013, rendu publique par la Société générale le 4 mars 2014

(2)  Il ne s’agit que de la partie numéraire, le reste de la somme, soit plus d’1,12 millions d’euros est convertie sous forme d’actions.

Repost 0
Published by jacques dimet
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 00:22

Les dés sont jetés. Quatre listes à Sainte-Geneviève-des-Bois. Pas d’analyse exhaustive pour le moment. Juste quelques remarques sur les deux listes de gauche. Il est dommage que sur le dépliant d’Olivier Léonhardt on ne fasse pas mention des  forces politiques qui se trouvent sur la liste, sauf avec la formule vague « soutenue par toutes les sensibilités de gauche » (ce qui d’ailleurs n’est pas exact). On sait, grâce à Monsieur Pouch - A Sainte-Geneviève-des-Bois, les étranges visions de Monsieur Pouch-, qu’il y a des communistes sur la liste, et ils ne s’en cachent d’ailleurs pas. Mais quid des socialistes ? Ou d’autres composantes de la gauche ? Auraient-ils peur  d’affirmer leurs options politiques ? Ce manque de politisation de la liste est un facteur négatif, qui nuit à la dynamique générale. On est fort, lorsqu’on affirme ses convictions politiques.

Autre facteur négatif –et ce depuis des années d’ailleurs- est le nom de la liste « Sainte- Geneviève avant tout ». Cela peut vouloir signifier qu’au sein du département ou de l’agglo on ne se bat que pour les intérêts de la ville et qu’on ne veut pas faire jouer la solidarité nécessaire. Ce sont d’abord les intérêts des salariés –et de ceux qui ne peuvent pas travailler- qui doivent nous intéresser en priorité. En ce sens, la liste de François Delapierre est plus représentative de la réalité du monde du travail, même si cette liste (tout comme celle de Olivier Léonhardt) compte trop de retraités –je m’en expliquerai.

Pourquoi dans ces conditions voter, quand même, pour la liste du maire sortant ? Ce choix est politique. Chacun sait que les élus communistes, dans la quasi totalité des cas, ne font pas de la politique pour faire carrière, mais pour avoir des points d’appui pour changer la société et mettre leurs forces au service d’une véritable politique sociale, combattre l’austérité, développer la solidarité en France et dans le monde. Ainsi Sainte-Geneviève-des-Bois s’honorerait si la prochaine municipalité décidait de faire Marwan Bargouthi –le Mandela palestinien, condamné à la prison à vie en Israël- citoyen d’honneur de notre ville.

Mon choix politique est clair : que la liste Léonhardt ait le maximum de voix pour faire élire le maximum d’élus communistes et leur donner la possibilité de s’exprimer en tant que tel.

Une autre voie aurait été possible : celle d’initier un rassemblement populaire autour d’un programme élaboré avec l’ensemble des habitants des quartiers populaires, de le soumettre aux partis de gauche et aux associations et si il y avait eu refus de certains d’entre eux, de construire une liste alternative. Malheureusement, cela n’a pas été possible. Dans ce cadre, il fallait choisir ce qui serait le mieux pour les habitants de Sainte-Geneviève. Un parti communiste fort est un gage de succès. A ce titre rappelons qu’aux dernières élections cantonales, le candidat communiste a doublé le score du PCF, que le candidat soutenu par le parti socialiste –et que personnellement je m’étonne de voir figurer en troisième position sur la liste (1)- a vu son score baisser par rapport à son prédécesseur.

Les communistes sont partie prenante des réalisations sociales de la ville. Le vote pour la liste Léonhardt n’aura de sens que si le parti communiste se renforce et est capable de mener une bataille politique au grand jour sur ses valeurs et ses propositions.

 

Un détail : François Delapierre écrit « notre liste rassemble des femmes et des hommes libres. Aucun n’est candidat par intérêt. Ni eux ni leur famille ne dépendant financièrement de la commune ». Précisons : le code électoral interdit déjà aux fonctionnaires territoriaux d’être élus dans la commune où ils sont employés. (Article L231du code électoral : « Les agents salariés communaux ne peuvent être élus au conseil municipal de la commune qui les emploie. »)

 

(1) Frédéric Petita (qui est l’un des seuls sur la liste dont on ne mentionne pas la profession) est déjà vice-président du conseil général, il sera probablement maire-adjoint et il est candidat à l’agglo. Cela fait sans doute un peu beaucoup.

Repost 0
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 22:49
 

D’après Le Parisien de ce matin, François Delapierre, secrétaire national du PG aurait déclaré à propos des listes en présence à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), « les vrais communistes sont avec moi ». Le stalinisme n’est décidément pas mort : François Delapierre décide, seul, de qui est « vraiment » communiste… Quelle étrange conception du débat politique. Rappelons à ceux qui l’ont oublié : François Delapierre a été membre pendant vingt ans du parti socialiste et a même siégé à son bureau national…. Personne n’est parfait ! Cette longue osmose avec le PS lui donne donc, visiblement, le droit de définir quels sont les bons communistes et les mauvais….

Repost 0