Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 00:05

Décidément le nommé Jean Pouch ne comprend rien à la politique. Ce militant de droite veut devenir maire de Sainte-Geneviève-des-Bois. Grand bien lui fasse : il concocte une liste ramasse tout, mélange d'UMP, d’UDI, de PDG (qui soutenait à fond la droite extrême de la manif pour tous…). Mais surtout le Jean Pouch en question montre son incompétence dans le tract anticommuniste qu’il tente de distribuer sur la ville. Il affirme ainsi que Philippe Decomble, responsable communiste de Sainte-Geneviève-des-Bois, serait un élu de la majorité municipale depuis plusieurs mandats. Monsieur Pouch a des hallucinations : il suffit de regarder la liste des conseillers municipaux pour voir que Philippe Decomble n’a jamais été un élu municipal. (Mais qu’il a réalisé un bon score à la dernière cantonale avec plus de 9% des suffrages). Et contrairement à ce que dit dans son tract Jean Pouch ce ne sont pas les élus communistes qui ont choisi de se rallier au maire socialiste, mais c’est un vote ultra majoritaire des communistes génovéfains qui a décidé d’une alliance politique avec la municipalité sortante. M. Pouch se trompe encore en disant que le Front de gauche est « un parti fondé par le parti de gauche et le parti communiste français ». Non, ou M. Pouch le sait –et il ment- ou il est inculte. Au choix. Le Front de gauche est un rassemblement d’organisations politiques, chacune d’entre elle gardant son indépendance. Effectivement, le PCF et le PG en sont parmi les fondateurs. Plus loin, M. Pouch nous dit qu’à la manif du 1e décembre dernier « les sympathisants communistes manifestaient bras dessus bras dessous avec le Front de gauche ». Mais non ! pas bras dessus bras dessous, puisque le PCF, c’est le Front de gauche. L’affiche qui illustre le tract de la droite et qui est censé être une affiche communiste est une affiche …du Parti de gauche…

Ce qui doit gêner la droite, c’est que les communistes ont fait le choix de la clarté : poursuivre ce qui a été engagé avec cette municipalité depuis 1959, -municipalité communiste à l’origine d’ailleurs-, ne pas permettre à la droite versaillaise de prendre le contrôle de la ville et de casser toutes les avancées sociales. Ce qui compte ce n’est pas « d’aller à la soupe » comme le dit élégamment Jean Pouch (pense-t-il à certains de ses amis politiques à Levallois ou ailleurs ?), c’est d’avoir des élus efficaces au service du monde du travail. Le fait d’avoir des élus qui ne cachent pas qu’ils sont communistes donne une nouvelle crédibilité à la future majorité municipale et c’est cela qui étrangle la droite. Les gens savent que plus le parti communiste est influent dans notre pays, plus les conquêtes sociales et le mieux vivre progressent.

Jean Pouch pourrait demander aux socialistes élus au conseil municipal qu’ils disent qu’ils sont socialistes, mais les communistes au moins vont à la bataille à visage découvert. C’est cela qui fait peur à la droite.

 

Un mot sur François Delapierre (« candidat-maire ») puisque M. Pouch en parle. Les choses auraient pu être différentes s’il ne s’était pas autoproclamé candidat sans discussion avec ses partenaires du Front de gauche. Et quand sur un des tracts signé Place au peuple, le PG s’enorgueillit que dans sa liste il n’y ait aucun élu sortant, jetant à la poubelle les élus qui avaient appelé à voter pour lui lors de la dernière législative, il montre que pour lui les élections n’ont pas pour but de gagner et donc de pratiquer une politique sociale au service du peuple, mais tout simplement d’adopter une posture qui n’engagera finalement à rien.

Repost 0
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 15:08

Le gouvernement a une nouvelle fois cédé devant la droite la plus obtuse. Les ministres peuvent tourner les choses dans tous les sens, le fait est que la loi sur la famille est repoussée aux calendes grecques. On peut s’interroger d’ailleurs sur la stratégie –s’il y en a- du gouvernement et de François Hollande en particulier. Si on avait eu à faire aux affaires à un gouvernement de gauche, la première chose aurait été de s’appuyer sur le mouvement populaire pour faire progresser les lois sociales, rendre gorge à la finance, améliorer en un mot la vie des gens et conquérir des droits démocratiques supplémentaires. A partir de ce socle, ou en même temps, la gauche aurait pu s’attaquer aux problèmes « sociétaux » comme on dit.

Basta !Pour faire avaliser ses liens avec le Medef –car le fond idéologique est le même aujourd’hui- le gouvernement PS-EELV-Radicaux de gauche, a attaqué sur le « sociétal » pour montrer qu’il est à gauche. Mains en menant une politique profondément antisociale, il s’est coupé du mouvement populaire et quand il a été attaqué sur sa droite il n’avait plus personne pour le défendre.

Pour le gouvernement et le PS cet échec n’est pas fondamental : ce qui prime c’est le pacte de responsabilité c’est-à-dire l’alignement sur les politiques libérales, capitalistes en un mot. François Hollande n’est pas le mou qu’on nous présentait, le capitaine de pédalo perdu sur l’océan. Non, c’est un politicien aux idées arrêtées –et acérées- qui sait ce que le pouvoir veut dire : politique intérieure de rigueur, atteintes à la démocratie (les métropoles, la disparition des départements, le recours aux ordonnances, les expulsions de Roms et de sans-papiers, la répression antisyndicale), désindustrialisation et plans sociaux à la pelle, aventures militaires à l'extérieur. Cette politique droitière ouvre des boulevards à ce mélange d’un nouveau genre : populisme de droite, droite versaillaise, extrême-droite pétainiste et nationale socialiste.

A force que Hollande tire la couverture pour le Medef, il nous met dans de beaux draps.

Repost 0
Published by jacques dimet - dans Politique
commenter cet article
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 01:36

Parfois on se demande si Jean-Luc Mélenchon sait manier autre chose que l’insulte. A propos des communistes il parle de trahisons -pour lui, trahir c'est ne pas être d'accord avec lui? Il est insultant avec Pierre Laurent "A Paris, il joue la provoc' pour que ça dure, pour se faire valoir auprès de Mme Hidalgo" a-t-il notamment déclaré hier en présentant le bilan des candidatures PG aux municipales. Jean-Luc Mélenchon qui refuse l’alliance avec le PS quand celui-ci dirige la municipalité sortante (mais pas quand il ne la dirige pas…) ne refuse pas l’alliance avec EELV, alors que ce parti a deux ministres au gouvernement. Comprenne qui pourra à cette stratégie sans visée. Car si l’on peut dire que l’on peut gagner des responsables d’EELV au combat contre l’austérité, pourquoi ne pourrait-on pas le dire de certains socialistes ?  Heureusement que les communistes n’ont pas jeté dans les oubliettes de l’histoire Jean-Luc Mélenchon parce qu’il a été dix-huit ans durant sénateur socialiste et partisan du Oui à Maastricht. Comme quoi, on peut évoluer.

Dans un autre registre, après le recul gouvernemental sur la loi sur la famille, Jean-Luc Mélenchon aurait, selon l’Afp, appelé à des « élections punitions ». Mais punition de quoi ? Qui a cru, un seul instant, que François Hollande ferait une politique de gauche ? Je ne souhaite pas, pour ma part, punir, je souhaite que l’on change de politique et pour cela, plus que les élections, je crois dans le mouvement social. Etre dans la rue le 6 décembre, par exemple. Si la droite peut faire reculer le gouvernement, le mouvement social peut le faire aussi.

Il faut se réapproprier la rue. Les élections ne seront que le reflet du rapport des forces et n’attendons pas, éternellement celles-ci, pour ne pas s’investir dans le combat social.

 

 

 

Repost 0
Published by jacques dimet - dans Politique
commenter cet article
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 00:32

Il y a quelques mois (1), Laura Villa, membre de la délégation aux pourparlers de paix à La Havane, commandante des Farc-Ep (2),« l’armée révolutionnaire des paysans, des ouvriers, des étudiants et intellectuels au service de la cause du peuple », répondait aux questions du journaliste Dax Toscano. Extraits.

Comment évoluent les pourparlers de paix de La Havane ? Que faire pour qu’advienne la paix et qu’elle ne soit pas celle des cimetières ?

La paix que souhaite le peuple colombien, c’est une paix avec la justice sociale. Nous subissons un conflit armé, sanglant et dégradant du aux exactions criminelles de l’Etat colombien depuis plus d’un demi siècle.

Pour trouver une solution au conflit, il est nécessaire que se solutionnent les causes qui l’ont généré : la violence étatique, le terrorisme de l’Etat, la confiscation des terres, la pauvreté, l’inégalité, l’injustice.

(…) La paix signifie des changements profonds dans la structure de l’Etat, en faveur de la majorité de la population, avec la souveraineté et une démocratie véritable.

En cas de conclusion d’un accord quel sera le rôle des Farc-Ep avec un scénario autre que celui de la confrontation militaire ?

Il s’agira de continuer la lutte pour nos objectifs politiques et stratégiques sans l’utilisation des armes, mais avec une réforme de l’Etat qui nous garantira la vie, comme droit principal.

 

(1)  "Luchar por la vida, con alegría y dignidad" Entrevista con la Comandante de las FARC-EP, Laura Villa. Dax Toscano, 25 de septiembre de 2013

(2)  Forces armées révolutionnaires de Colombie-Armée populaire

 

Capture-d-ecran-2014-02-04-a-00.23.25.png

Repost 0
Published by jacques dimet - dans International
commenter cet article
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 22:41

Nous y voilà. Alors que la politique économique et sociale du gouvernement est largement contestée et que la droite emplit les rues, sans riposte d’envergure de la gauche (ceux et celles qui se situent à la gauche du PS) (1) David Assouline, porte parole du PS affirme aujourd’hui sur BFM TV : « il faut que la France de la fraternité se manifeste fortement ». Et le sénateur d’estimer que cela passera sans doute par « une grande manifestation ». La boucle est bouclée et la politique économique et sociale oubliée. Les dirigeants du PS veulent réaliser l’union sacrée de la gauche derrière eux. Mais c’est d’abord la politique actuelle du PS au gouvernement qui ouvre un boulevard à la droite et à l’extrême-droite. Comment pourrait-on défiler demain avec ceux qui n’ont aucun mot pour condamner les propos de Valls sur les Roms, qui soutiennent sa politique d’expulsion des sans papiers, qui approuvent son choix politique de remettre en cause les 35 heures –et il n’est pas le seul au PS à le dire ?

Tout ça apparaît cousu de fil blanc. Droite et PS sont en train de se renvoyer l’ascenseur. Au plus grand profit du Medef.

 

(1)  On peut à ce titre s’étonner qu’une fois encore alors qu’existe une mobilisation syndicale (journée d’action prévue le 6 février) on annonce une mobilisation anti TVA…le 8. Si on veut aller d’échec en échec continuons comme cela.

 

Repost 0
Published by jacques dimet - dans Politique
commenter cet article
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 01:52

Le cessez le feu unilatéral des Farc-Ep en Colombie a pris fin le 15 janvier dernier, aussitôt suivi d’une explosion devant le commissariat de police de Pradera  (Valle del Cauca). L’attentat, d’abord non revendiqué, a fait un mort et 56 blessés. Le secrétariat de l’état-major central des Farc-Ep a fait savoir le 21 janvier dernier que l’organisation de guérilla condamnait cet attentat. La direction des Farc-ep reconnaît cependant que l’attentat a été commandité par un responsable d’une unité du bloc mobile Arturo Ruiz une « situation qui a conduit à notre critique franche et à l’application de mesures disciplinaires ». L’état-major  estime que les responsables de l’attentat n’avaient jamais eu l’intention de provoquer la mort de civils mais, qu’ils auraient du anticiper les conséquences de leurs actes.

Repost 0
Published by jacques dimet - dans International
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 08:43

En 2013, 226 actes anti-musulmans ont été enregistrés auprès de la police et de la gendarmerie, selon une recension faite par l’Observatoire national contre l’islamophobie (1). Le nombre d’actes anti musulmans a ainsi augmenté de 11,3% par rapport à l’année précédente. Même si la hausse est plus faible que les autres années, le nombre d’actes continue à croître. Abdallah Zekri, le président de l’Observatoire note un phénomène nouveau : l’agression de femmes portant « un simple voile ou un foulard ».

 

(1)  qui dépend du Conseil français du culte musulman (link)

Repost 0
Published by jacques dimet
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 08:25

Arcole Industries un des repreneurs potentiels de Mory Ducros verse dans le chantage : en substance, on reprend l’entreprise (avec quand même près de 3000 pertes d’emplois) si les travailleurs cessent la grève et tout mouvement social dans les dépôts en lutte (1).

Le patronat se croit tout permis parce qu’il sait qu’il a les mains libres du côté du gouvernement. Les réactions de celui-ci ont été on ne peut plus timorées. Jean-Marc Ayrault (2) s’est bien mué pour la galerie en défenseur de l’emploi, il a quand même précisé que tous les postes ne pourraient être sauvés. Merci pour les salariés qui vont devoir pointer à Pôle emploi. Pour Jean-Marc Ayrault, et les dirigeants d’Arcole Industries, pas de problème d’avenir.

 

(1)  Déclaration d’André Lebrun, président du directoire d’Arcole Industries dans un courrier à Arnaud Montebourg daté du 28 janvier dernier.

(2)  Pour sa part Arnaud Montebourg, qu’on présentait autrefois comme « représentant de l’aile gauche » du PS s’est rendu sur le site de Limeil-Brévannes conseillant aux salariés de cesser la grève (« je ne pense pas que ça soit la meilleure manière de servir nos intérêts, vos intérêts » a-t-il notamment déclaré).

Repost 0
Published by jacques dimet - dans Politique
commenter cet article
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 23:35

Les éléments les plus droitiers de la société et du gouvernement israéliens ont trouvé un nouvel angle d’attaque et mettent cette fois en cause Benyamin Netanyahou… parce que son fils fréquente une jeune norvégienne « non juive ». Le groupe Lehava (extrême-droite nationaliste et religieuse), dont la principale préoccupation est d’empêcher les mariages entre juives et non-juifs (et qui vise d’abord les Arabes israéliens) et plus généralement les mariages mixtes a ainsi demandé au premier ministre « d’empêcher cette relation » en le mettant en garde (« Vos petits-enfants comme vous le savez ne seront pas juifs »). Lehana compte plusieurs anciens membres et dirigeants du mouvement fasciste de Meir Kahane (le Kach), interdit en Israël depuis 1994 (pour terrorisme) (1).

Ce groupe fascistoïde a ouvert une hot line pour que les volontaires dénoncent les jeunes filles juives qui ont des relations avec les non juifs.

Le racisme à l’état pur.

 

(1) Le Kach est considéré comme terroriste par les Etats-Unis et le Canada.

Repost 0
Published by jacques dimet - dans International
commenter cet article
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 00:44

 D’après les dirigeants israéliens les dizaines de milliers de clandestins africains qui réclament des papiers et la dignité ne seraient que des jeunes hommes qui ne viendraient que pour des raisons économiques et qui ne seraient donc pas des réfugiés.

Pour montrer la réalité, des centaines de femmes et d’enfants immigrés africains en Israël ont manifesté à Tel Aviv mercredi 15 janvier dernier devant les bureaux du Haut Commissaire de l’ONU pour les réfugiés.

La mobilisation des immigrés africains pour leurs droits se poursuit donc, sous des formes différentes, depuis les grandes manifestations ayant rassemblées plus de 30 000 personnes dans les rues de Tel Aviv.Manif-Tel-Aviv.png

Repost 0
Published by jacques dimet - dans International
commenter cet article